"La publicité, c'est la plus grande forme d'art du XXe siècle." - Marshall McLuhan

WonderCom.info

"La publicité, c'est la plus grande forme d'art du XXe siècle." - Marshall McLuhan

"Quand je serais grande, je serais blogueuse !"

com

Quand j'étais petite...

 

Quand j'étais petite, je voulais être vétérinaire le matin, hôtesse de l'air l'après midi et chanteuse de cabaret le soir (oui j'avais beaucoup d'ambition et d'énergie). Puis en grandissant, quand j'ai appris qu'il fallait respectivement pouvoir tuer des animaux, parler d'autres langues et éviter de passer pour une pute... j'ai laissé tomber mes rêves et j'ai réfléchis à d'autres plans de carrière.

 

Avec la tchatche que j'avais (et que je n'ai pas perdue), on me conseillait de faire animatrice TV ou d'utiliser mon besoin constant de prendre soin des gens et des animaux pour faire psy ou monter une SPA... En gros, j'avais le choix entre Arthur, brigitte Bardot, Mère Thérésa ou Freud... Hum... cruel dilemme ! Finalement j'ai fait une année de webdesign et quand j'ai réalisé que je dessinais moins bien à la fin de la 1ere année qu'en arrivant 10 mois avant, je suis vite partie et les portes de la communication, du marketing, de la publicité et des relations presse se sont ouvertes à moi !

 

Tombée dans les blogs par hasard...

 

Et j'ai découvert les blogs en milieu d'étude, à l'époque où les windows live blogs faisaient fureur... ou Skyblogs ! Mon diplome en poche, je suis partie en Ecosse, en ouvrant un blog de voyage (enfin, au début, c'est devenu un "fourre-tout) sur une "petite" plateforme qui venait de s'ouvrir quelques mois auparavant... www.over-blog.com !

 

Shakespeare-Hamlet-To-Blog-Or-Not-To-Blog.jpg

 

Alors, pour tous ceux qui ont un blog depuis un bail et qui l'ont créé pour une autre raison que "faire comme tout le monde", ils sauront que pour un premier blog, il est IMPOSSIBLE de garder une ligne éditoriale avec une seule thématique. Quand vous créez votre premier blog, vous ne réalisez pas encore que vous abandonnez une partie de votre vie sociale pour quelque chose qui va vous prendre beaucoup de temps, qui va alimenter votre envie d'avoir un avis sur tout, de le partager, que vous allez devenir dingue à checker vos statistiques tous les jours, que vous allez vous trouver une âme de pseudo artiste en voulant un design de dingue, que vous aurez l'impression d'être Britney Spears en recevant vos premiers commentaires (hors amis et famille !)... Un nouveau monde s'offre à vous, celui du web social !

 

Au bout de quelques mois en Ecosse, et prise de la frénésie du blogging, je suis vite passée modératrice sur le forum d'OverBlog, et donc en contact avec l'équipe (petite et que technique à l'époque) de mon hébergeur. De fil en aiguille, au bout d'1 an, en rentrant en France, ils ont souhaité m'embaucher... De simple loisir, le blogging était devenu mon travail... la distinction était quasiment impossible. Encore plus quand ce monde vous passionne !

 

L'évolution des blogs...

 

Cela fait bientôt 6 ans que je travaille dans le web, plus de 7 que je connais bien l'univers du blogging et des communautés... J'ai également vu l'évolution des blogs, du traitement des blogs par les médias, des profils de blogueurs, de l'évolution des sujets abordés... Il y a 6 ans, beaucoup de monde ne croyait pas dans le "pouvoir" des blogs, encore nombreux étaient ceux qui criaient "le blog va mourir", "Internet éloigne les gens"... 7 ans après, les plateformes de blogs existent toujours et ce malgré l'apparition de Facebook ou du micro-blogging (Posterous, Tumblr, Twitter...) qui s'avèrent, bien au contraire, de parfait complément à un blog.

 

Mais c'est surtout le profil des blogueurs qui a évolué. Non, le "blogueur", c'est pas un seul et même profil, ce n'est pas un métier fixe, ce n'est pas une personne a traiter de la même façon qu'un journaliste... Le blogueur, cette "bête" que nombreux marketeux ou RP pensent connaître. Parfois à tort, parfois à raison.

 

Des journalistes me demandaient souvent "pouvez-vous nous communiquer des exemples de blogueurs un peu atypiques ? Pas ceux qui collectionnent les timbres ou qui parlent de leur mode, ça on a déjà !". Parfois je me disais que c'était vraiment dommage de réduire des blogueurs à ce statut là. Car finalement, blogueur c'est tout et tout le monde : passionnée de cuisine ou chef cuisinier, amateur d'High Tech ou professionnel Apple, fan de scrapbooking, d'avions, fan de foot ou même journaliste politique. Le blogueur n'a pas de profil particulier, il en a des milliers.

 

Magritte_TheSonOfMan.jpg

 

Le blogueur influent...

 

Alors oui, certains profils se rejoignent ! Nous ne sommes pas forcément tous uniques. Enfin si... mais non. Et puis, il y a ce que le monde adore appeler les "blogueurs influents" (parfois moi aussi dans mon travail, un peu par obligation). Alors eux, ce sont une race à part ;-) En gros, ce sont les top audience qui sont là depuis un petit bout de temps. Ce ne sont pas forcément les plus quali, mais ce sont les plus connus, ceux qui ont une véritable communauté de fans. Certains sont très suivis de façon active et d'autres se sont bien placés avec le temps dirons nous ;-)

 

Certains se reconnaissent influents, d'autres rigolent encore quand on leur dit qu'ils le sont. Dans notre monde de cases, comme les médias et les marques ne savaient pas trop comment classer les blogueurs, on a fini par se dire que c'était des genre de journalistes. Ainsi, ils se retrouvent dans les bases de données pour les envois massifs de Communiqués de Presse ou d'invitations au conférence de presse... Mais aussi sur les listes pour des tests produits et des cadeaux.

 

Alors oui, certains en ont fait presque un business et réussissent à en vivre (ou du moins à bien compléter leurs revenus), mais cela reste encore une infime partie de la long tail des blogs. Et il serait bon qu'on s'en souvienne pour éviter ce genre de reportage (TF1 : le business des blogs) qui a suscité un débat sur mon profil facebook ;-)

 

 

"Quand je serais grande, je serais blogueuse !"

 

En discutant avec une amie, sa fille de 11 ans était à côté de nous. Sa mère lui dit "tu sais ce qu'elle fait Céline ? Elle travaille dans les blogs, tu sais comme Facebook mais où tu écris" (no comment !). Sa fille s'approche, la regarde et lui dit "Maman, c'est pas ça les blogs, les blogs c'est comme quand t'écris ce que t'aime sur Internet et que t'as des commentaires. Et souvent il y a de belles photos, comme les blogs de mode que j'aime".

 

Je suis restée scotchée... 11 ans ! Mais je n'étais pas au bout de mes surprises puisque la gamine s'approche de moi, me demande "toi en fait tu écris sur des blogs toute la journée ?"... Mouii... j'aimerais bien être payée pour ça mais ça s'appelle pigiste ;-) Je lui réponds donc que non, blogueuse n'est pas mon métier, que j'écris mais à titre personnelle, que parfois on me paye pour écrire, que je travaille avec des blogueurs mais c'est tout. Et là, cerise sur le gâteau, elle me dit "moi, quand je serais grande, je serais blogueuse... de métier !".

 

Alors voilà, adieu maîtresse d'école, infirmière, chanteuse, voire même "star"... Désormais, le statut de blogueur est devenu une ambition pour les enfants... La relève est assurée ;-)

Print
Repost

Commenter cet article

laurencem 14/02/2012 17:30

bonsoir,ce qui me fait suer en tant que blogueuse beaucoup de gens ne répondent pas à vos commentaires,quand je vais voir les autres blogs j'écris les formules de politesse bonjour bonsoir etc...
tout ceci est un manque de savoir-vivre,bien votre écris bonne soirée

myrtille 12/01/2012 01:21

intéressant article !

Carole Nipette 11/01/2012 23:47

Très bien dit ! Comme je me reconnais dans tout ce que tu dis sur le début des blogs, hein Palmito ? ;)
L'évolution a été dingue et parfois je me dis que j'ai cette petite légitimité qui n'a rien à voir avec l'influence ou le reste, mais d'avoir créé son blog sans rien en attendre, ça change pas mal
la donne aujourd'hui je trouve...

cranemou 11/01/2012 23:14

Hahaha! j'adore cette petite!
Tres bon billet.
t'es blogueuse toi non? ;)

valcogne 11/01/2012 19:10

Voila une analyse pertinente,empreinte d'une malice rassurante. Vous pensez, à juste titre sans doute, qu'il est bon d'utiliser les réseaux sociaux. Personnellement, vu l'indigence des commentaires
et l'orthographe déplorable de ceux qui se permettent presque de vous donner des conseils, quand ce ne sont des insultes, je préfère les attentions d'un public restreint et poli. Je repasserai
sûrement sur votre blog avec plaisir. Cordialement.