"La publicité, c'est la plus grande forme d'art du XXe siècle." - Marshall McLuhan

WonderCom.info

"La publicité, c'est la plus grande forme d'art du XXe siècle." - Marshall McLuhan

[buzz] La course est ouverte !

com

Une fois n'est pas coutume, un petit billet d'humeur pour un gros coup de gueule.

 

Alors ok on bosse dans le web, ok on utilise Twitter et c'est super bien, ok le web permet une actualité plus rapide et instantanée... mais parfois ça devient du GROS N'IMPORTE QUOI !

twitter-revolution.jpg

Exemple qui a suscité mon article : le décès d'Annie Girardot. Actrice de talent dont j'aimais particulièrement la voix, j'aurais l'honnêteté de dire que je serais incapable de ne citer que 3 ou 4 films auxquels elle a participé ; là où d'autres, à la course au premier tweet sur le sujet, l'ont déjà encensée comme "grande actrice du cinéma français" sans même savoir de quoi ils parlent.

 

Ah ! Un people est mort ? Mon dieu, vite ! Mesdames et messieurs préparez-vous, dans vos starting blogs, c'est la course à celui qui publiera le premier article pour se référencer, ou le premier tweet de source, ou le premier tribute cinématographique !!! Dépêchez-vous, l'actualité avance vite ! Et puis ça changera des problèmes politiques de la Tunisie, Egypte and co que l'on bouffe depuis 2 semaines ! Allez, on se bouge le melon, on tape sur son clavier, vite vite, il y a déjà quelques tweets qui sont disponibles !!! Chef ? Où est notre nécrologie de Girardot, que la stagiaire du trimestre dernier avait préparé ? Il faut trouver un titre intéressant, qui "change" des autres, soyons créatifs !

 

annie-girardot-twitter

 

Quelques minutes après l'annonce du décès d'Annie Girardot, on ne compte plus le nombre de tweets et d'articles publiés avec la peinture encore fraîche. Un déversement hallucinant de news retweetées et reprises dans tous les sens pour celui qui sera le premier de son "réseau" à communiquer la nouvelle. Devenant lui-même une "source" d'actualité pour les autres.

 

Faisons grimper les stats à coups de liens, de photos piquées sur google image (la plus vile sera la meilleure !), d'infos sur sa maladie dégénérative... Pensons au hashtag, n'oublions pas de trouver LA vidéo à ressortir du placard...

 

On observe aussi le changement sur la page Wikipédia de l'actrice (au fait, bravo au CM de 20minutes.fr qui a été le premier à se mettre dans les sources !).

 

Comme si le web n'avait pas retenu les leçons des buzz précédents sur les "fausses morts" de people. Mais bon, on me souffle dans l'oreillette que là, c'est la FAMILLE qui a annoncé le décès. Alors tout va bien. Tout doit être vrai. Ben voyons !

 

Comme si "faire le buzz" s'était démocratisé au point de profiter de tout. Au cas où le jeune ado de 14 ans vivant à Petaouchnoc-les-bains ne soit pas au courant de cette nouvelle de taille !

 

 

 

COUP DE GUEULE ET FIN :

Cette récurrence et cette course à l'exclusivité, au référencement devient stupide, impropre et tordue... elle salit la "beauté" de l'actualité immédiate.

 

Je vous rassure, c'est la faute à personne. Internet ne fait que refléter la nature humaine, cette course avide de nouveautés et d'actualités à l'exclusivité. Sans ce trait de caractère bien propre à notre cher terrien  pensant bipède, les magazines People n'existeraient plus ;-)

 

Et puis après tout, comme on vient de me dire... "on travaille dans le web, c'est notre métier !"

Ben voyons...

Print
Repost

Commenter cet article

digg like lien en dur 23/10/2012 14:23

le blog est fructueux !!

jac 28/02/2011 18:32


C'est vrai que la course à la dépêche AFP est un mal qui frappe internet, mais aussi les journaux. On trouve une quantité homéopathique d'articles critiques ( quand je dis critique c'est dire le
bien ET le mal, pas juste vomir sur les gens ). Il faut dire que c'est devenu plus facile de "faire suivre" parce qu'il y a un bouton qui permet de le faire en 2 secondes, que de taper un texte ; à
ce titre on remarquera que beaucoup d'interfaces web portables ne proposent même plus de clavier physique, ce qui annihile toute volonté d'écrire. Le web s'est développé à partir d'échanges entre
gens, par les chats, les forums et les blogs notamment. Que deviendraient ces espaces si le seul moyen de répondre à son auteur ou de donner son avis était un bouton "j'aime" ?


Anna 28/02/2011 17:18


si j'étais tordue, je dirais que d'en parler comme tu le fais dans ton article participe aussi au buzz ambiant non ?

blague à part, je trouve ça parfois bien épuisant cette course à l'info, au twitt qui tire plus vite que son ombre et l'emphase qui va avec.

mmh, RT please ? (blague à deux balles je sais ^^)


Céline Crespin 28/02/2011 17:24



Ah ! je m'attendais a cette remarque ;) Le pire c'est que je suis forcément "attaquable" là dessus. Mais ça m'énerve tellement qu'il fallait que j'en fasse un article et tant pis pour cette
remarque !


"Le twitt qui tire plus vite que son ombre" : ça résume tout à fait ce que je veux dire. Le faire pour certaines choses, ça passe. je ne vais pas renier une partie de mon orientation ou de mon
métier. mais c'est effectivement cette COURSE permanente pour TOUT qui commence un peu à me fatiguer et à m'écoeurer.


Sérieusement, quand tu vois le nombre de "rip anne girardot" sur twitter, alors que les 3/4 ne savent pas ce qu'elle a fait... gros foutage de gueule quand meme !


Bon, je RT parce que c'est toi hein ;)



M 28/02/2011 16:44


Ouaiiii ! Tous au bucher !!!!