"La publicité, c'est la plus grande forme d'art du XXe siècle." - Marshall McLuhan

WonderCom.info

"La publicité, c'est la plus grande forme d'art du XXe siècle." - Marshall McLuhan

(Bad ?) Buzz : Twitter et les femmes vus par AuFeminin.com

com

08 février 2012, retour de 10j de vacances au soleil où j'ai totalement déconnecté... Arrivée au boulot, dépliage de (très) nombreux mails, traitement des urgences... Retour de dej et on me dit : "t'as vu la vidéo d'Au Féminin sur Twitter ?". Ah... non, pas encore eu le temps. Ok je regarde...

 

 

Sur mon écran, une interview de Marie-Laure Sauty de Chalon, CEO de AuFéminin.com qui, en 7 raisons (concept de la vidéo) va expliquer pourquoi les femmes ne sont pas très présentes sur Twitter.

 

Réactions immédiates des twittos : bad buzz et descente aux enfers de la vidéo. Alertes au sexisme, à l'incompétence... Bref, tout y passe et AuFeminin devient alors la nouvelle cible des twittos.

 

Un grand merci à l'humour décapant de @KlaireFR pour cette illustration ;-)

Un grand merci à l'humour décapant de @KlaireFR pour cette illustration ;-)

Parce qu'en 7 ans d'expérience à travailler sur les blogs, dont + de 4 avec twitter aussi, étant une femme et une twittos invétérée, je tiens à reprendre chaque point et expliquer où AuFeminin a fait des erreurs et où il y a du vrai (oui, je suis de bonne humeur aujourd'hui). Retour sur un "bad buzz" (volontaire ?) :

  • En intro, Marie-Laure nous dit "il y a 80% d'hommes sur twitter et 20% de femmes". Bon, donc déjà, on sait qu'il n'y a pas d'hermaphrodite sur ce support (rhooo si on ne peut plus rigoler !). Sans rire, nombreux twittos ont crié au scandale à la mention de ce chiffre. Pourtant, Marie-Laure c'est simplement basée sur une étude Ipsos, reprise par JDN il y a quelques mois >> voir l'étude Ispos Profiling. Par contre, que 80% des CM soient des femmes, toutes sur twitter, ça... on ne nous le dit pas...
  • Raison 1 : la peur d'oser. "Il y a un côté un peu geek sur twitter" > Bon alors on démarre fort. Ok toutes les femmes ne sont pas des social mediateuses en puissance il faut le reconnaître. Mais bon, twitter c'est pas un moteur de F1 quand même, ça c'est largement démocratisé madame. Même les révolutionnaires en Iran s'y sont mis, c'est dire...
  • Raison 2 : l'éloquence. Soit disant que ce sont les hommes qui sont le plus habitués à parler en public finalement "dans les mariages". Faudrait savoir, on arrête pas de dire que les nanas piaillent en permanence, que les resp communication et attachés de presse sont à 80% des femmes... Cherchez l'erreur.
  • Raison 3 : la compétition. "Il y a un côté compétitif sur twitter, on compte les followers, les femmes n'ont pas le même genre de compétition". Ok super, donc en 2012, plus de 30 ans après la révolution de la femme moderne, on nous sort que les femmes se déterminent toujours par la beauté et la perfection à la maison et pas par des chiffres ou des réseaux.
  • Raison 4 : être caché. Le message ici c'est "les femmes aiment parler sous des pseudos". Ah bah oui c'est vrai, sur twitter, y'a pas de pseudo. Personne n'utilise d'avatar, tout le monde met son nom et sa photo... n'est-ce pas @maitre_eolas ? Et tant qu'à faire, autant citer une utilisatrice d'AuFeminin "Quand mon mari est là je suis sur facebook, quand il n'est pas là je suis sur AuFeminin"... No comment !
  • Raison 5 : mono-thème en 140 caractères. Ah oui, on n'y avait pas pensé à ça. Les femmes sont multitâches donc elles parlent de plusieurs choses à la fois (je ne vous cite même pas les exemples donnés dans la vidéo, ça fait mal au coeur). A croire qu'on est trop con pour twitter plusieurs fois en fait... Madame Marie-Laure, on peut associer un blog où l'on parlera de tout et de rien dans un même article ET être plus synthétique sur twitter... J'dis ça j'dis rien.
  • Raison 6 : le manque de sensualité de twitter. Oui oui, vous avez bien lu ! Donc Twitter c'est froid, c'est "clinique" même. Et nous les femmes, on aime ce qui est sensuel, ce qui est rose, avec plein de photos et d'animations. A croire qu'on est toutes des esthéticiennes finalement. "Maman, où as-tu rangé mes barbies ???".
  • Raison 7 (parce qu'il en faut 7) : les 140 caractères. "c'est une difficulté de s'exprimer en 140 caractères pour les femmes". Ai-je vraiment besoin de faire un commentaire ?

Alors oui bien sûr, Twitter ne correspond pas à toutes les femmes, oui Marie-Laure, certains points ne sont pas complètements faux et ne méritent pas que l'on vous brûle sur la place publique, mais la façon dont vous présentez les choses nous fais clairement passer pour des godiches sans cervelle à la limite du moyen âge, préférant regarder Secret Story que de se creuser un peu le melon pour approvoiser un nouvel outil de communication. La forme et de nombreux points de fond sont malencontreux, maladroits, pauvres, clichés...

En tant qu'AuFeminin, un des plus gros réseaux de femmes en France, et étant une femme vous-même à sa tête, vous ne POUVEZ PAS cautionner ces propos, penser que l'on se résume à ça. C'est archaïque et déprimant. Vous avez pris le problème à l'envers.

Dans une étude, on aurait pu accepter des faits "clichés", mais dans une interview sans faits appuyés, on ne vous le pardonne pas. Le véritable intérêt aurait été de faire une vidéo "7 raisons pour inciter les femmes à utiliser Twitter" ou "7 raisons d'utiliser Twitter quand on est une femme". Là ça aurait été pertinent et intéressant. Là on ne vous en aurait pas voulu et votre position de 1er réseau aurait eu tout son poids.

Je ne parlerais même pas de l'intervention d'Emery Doligé, personnage très peu aimé des deux parties de votre interview (Twitter et les femmes), qui n'a aucune légitimité à être là sinon d'avoir "un nom" dans votre vidéo ou pour lui, de participer à un "buzz".

Bref, une bonne intention sûrement, mais une très mauvaise réalisation ! Dommage...

>> Lire l'article de Poupimali : "Aufeminin.com et l’archaïsme 2.0"

Print
Repost

Commenter cet article

Fadhila Brahimi 15/02/2012 18:15

Pour info , j'ai ajouté tes commentaires à mon analyse croisée " Mon analyse du Bad Buzz #Femme et #Twitter avec un regard croisé @celinecrespin + @VideosDuSucces et @mlsauty" http://bit.ly/wnCZwe

Fadhila Brahimi 15/02/2012 15:34

Voici des sources pour accompagner mon commentaire
* L’influence des femmes sur le Net ou l’art de l’auto-sabotage - le Plus http://bit.ly/yZo91J " ... Les femmes, reines de l’auto-sabotage

L’analyse des bios des 539 utilisateurs allait confirmer mon intuition :

- Les femmes semblent donner davantage de détails personnels que les hommes et donc professionnalisent moins leurs bios : le pourcentage d’utilisateurs masculins mentionnant des détails de leur
activité professionnelle (53%) est supérieur à celui des utilisateurs féminins (43%)
- Le vocabulaire utilisé a son importance : les utilisateurs se définissant comme "experts" sont à 85% des hommes !
- Ce sont les femmes qui donnent le plus de détails concernant leur vie maritale (célibataire, mariée, divorcée, mère) (78% des utilisateurs mentionnant ces informations dans leur bio sont de sexe
féminin).
- Quand les femmes utilisent des adjectifs positifs pour se définir (4% d’entre elles), c’est le qualificatif "curieuse" qui revient 6 fois sur 10 !
- Le pourcentage d’utilisateurs mentionnant un ou plusieurs adjectifs négatifs dans leurs bios sont à 96% des femmes !

*Ma présentation "Les Femmes Dans La BlogoshèRe" http://www.slideshare.net/fbrahimi/les-femmes-dans-la-blogoshre-3246306 via @slideshare

* Etude du plan grand réseau féminin. Comment « réseautent les femmes », une étude du réseau EuropeanPWN, décembre 2008 "Les femmes sont, en général, réactives dans leurs interactions, elles
répondent aux demandes plus qu’elles n’en prennent l’initiative" http://bit.ly/yCWlUp

* Etude] Les Femmes plus « multi-canal » que les hommes | FrenchWeb.fr http://bit.ly/xB9bj0 "...Elles sont 73% en France contre 68% pour les hommes à user des réseaux sociaux, des
messageries instantanée et des sms."

* [Etude] Les hommes et les femmes sur le web : le mode d’emploi | FrenchWeb.fr http://bit.ly/xH11TJ "...Elles sont aussi plus adeptes des sites communautaires : 68% y sont inscrites contre 65% des
hommes...."

* Les femmes n’utilisent pas Twitter comme les hommes | Jean-Nicolas Reyt, Research Scholar in Management http://bit.ly/yP2gWR "... Une étude sur l’utilisation de Twitter aux Etats-Unis montre que
les femmes et les hommes n’ont pas les mêmes intérêts sur Twitter. Seules 29% des femmes postent leurs propres tweets contre 38% des hommes. Les femmes cherchent à suivre des célébrités (18%), et
avoir des promotions sur des produits de consommation (16%) alors que les hommes sont intéressées par les actualités (23%), la politique (15%), les test de produits (17%) et le sport (15%)...."

Fadhila Brahimi 15/02/2012 14:54

Hello, j'apporte ma contribution.
J'adore l'affiche TwittoPolitan. Un peu moins le lynchage de la semaine dernière.
Dans la série voir le verre à moitié vide ou à moitié plein; voici quelques éléments issus de ma propre observation. Ce qui n'enleve rien aux erreurs d'expression qui ont pu touché.
Raison 1 : la peur d'oser. La peur d'oser revient dans les motifs de toutes les études sur l'entrepreunariat et la mobilité professionnelle. Raison aussi pour laquelle les entreprises qui visent la
parité mettent en place un processus pour "aller chercher les femmes"
Raison 2: L'éloquence. Nous sommes toujours en recherche de speakrines dans les évents. Pour les mêmes raisons évoqués plus haut et certainement parce que l'on pense souvent aux
hommes-conférenciers. Je lance régulièrement des appels aux speakrines faute de volontaires. Cf récemment avec Ignite Paris alors que l'inscription est free. Cf aussi la création de TEDxWomen.
Raison 3: La compétition. Un sujet que j'ai obtenu dans mes questionnaires Il y a 3 ans. Sur la faible présence de blogueuse Elles se disaient ne pas vouloir entrer dans la compétition technique.
Cf d'ailleurs l'absence des blogueuses "mode" dans le classement Wikio alors qu'elles ont bcp de trafic.
Raison 4: "Est caché" A priori, il s'agit d'un constat en provenance des lectrices sur le site aufeminin.com ... je ne sais pas s'il faut l'élargir aux autres espaces.
Raison 5: "140 caractères" J'ai déjà lu des études américaines qui disaient que les femmes étaient plus sur de la conversation que sur du tweet informatif ... Je n'ai pas le lien mais si je le
trouve Je reviens le poster
Raison 6: "Sensualité" Les choix d'expression sont souvent souvent liés à l'ergonomie d'un site. Jugée "ergonomie sexy" ou non "ergonomie fun" ou non. cf récemment ToDoBravo qui disait que les
jeunes ne revenaient pas sur le site après inscription car le site n'était pas assez fun. Idem pour Xing a une époque jugé "trop carré"
Raison 7: Idem pour 6