"La publicité, c'est la plus grande forme d'art du XXe siècle." - Marshall McLuhan

WonderCom.info

"La publicité, c'est la plus grande forme d'art du XXe siècle." - Marshall McLuhan

5 règles basiques de bonnes communication écrite

com
Si vous voulez éviter de vous retrouver comme Vicki Walker, licenciée pour avoir écrit ses mails en majuscules (src: fluctuat.net); il vaut mieux respecter quelques règles basiques, que l'on répète partout sur Internet et dans tous les bons bouquins et cours de communication écrite.
 
Règle n°1 : Le vouvoiement
=> A moins que vous connaissiez bien votre ou vos interlocuteurs, évitez le tutoiement. Le fait d'être planqué derrière un écran/clavier ou une feuille de papier/stylo ne vous permet pas de faire copain-copain avec votre destinataire. S'il n'apprécie pas cette familiarité, vous le placerez dans un esprit négatif dès la première ligne, pour lire votre message...
 
Règle n°2 : Les smileys
=> [Spécial Internet] : l'utilisation des smileys est très tentante depuis ces dernières années, pour exprimer plus précisémment ce qu'on est en train d'écrire. Cependant, pas besoin d'en faire des tonnes. Si la situation et le message s'y prête, vous pouvez placer un petit ;-) ou :-) mais à éviter à chaque ligne.
 
Règle n°3 : La ponctuation et les majuscules
=> Une bonne ponctuation et des mots bien choisis peuvent traduire votre message sans problème. Pensez bien aux virgules, aux retours à la ligne, aux énumérations concises... Ecrire en majuscules, est synonyme de hurlements/cris à l'oral; alors faites très attention quand vous les utilisez. Une phrase entière en majuscule peut être jugée très agressive, surtout si elle est suivie de 15 points d'exclamations. Détendez-vous, vous êtes à l'écrit, profitez-en pour bien choisir votre argumentaire au lieu d'effrayer votre interlocuteur.
 
Règle n°4 : Les couleurs
=> Le genre "texte en arc-en-ciel" vous était encore pardonné quand vous portiez des culottes courtes. Désormais, limitez-vous à 3 couleurs au grand maximum. Une pour écrire la majorité de votre texte (noir la plupart du temps), une autre pour souligner les points/mots importants (à savoir : rouge = alerte/important) et une troisième si vraiment nécessaire pour nuancer vos messages.
 
Règle n°5 : L'encadrement du message
=> Rien ne sera plus apprécié qu'un "Bonjour," ou "Cher X," en début de mail, plutôt que de commencer directement votre message sans introduction. De même qu'une signature en fin de courrier/mail "à bientôt," ou le traditionnel "cordialement," et votre nom dessous.


Mettez-vous toujours à la place de votre interlocuteur : vous connaît-il ? Pensez-vous qu'il reçoit 50 messages par jour ? Que devez-vous mettre en avant dans votre message pour lui faire gagner du temps de lecture? Plein de petites questions logiques à se poser avant la rédaction.

Bon courage ;-)
 

64bhf3ptya

Print
Repost

Commenter cet article

Bastien 02/09/2009 18:17

Depuis quand on vouvoie les gens forcément? D'autant plus dans le monde des blogs, où tout le monde se tutoie à tout va, c'est plus "sympa", et ça fait beaucoup moins corporate!

Céline Crespin 02/09/2009 18:22


D'où ma phrase "A moins que vous connaissiez bien...". Les blogs ne sont pas synonymes de "on est tous potes" ou "on est sur sky". C'est cool, on est tous en contact, mais c'est pas pour autant
qu'on apprécie les familiarités. De plus, je parle d'un mail, avec un message, une demande quoi... Pas un commentaire ;)

Plus sympa ne veut pas dire d'oublier le respect de l'autre. Et le respect, passe aussi par le vouvoiement quand on ne connait pas son interlocuteur, son profil, ses valeurs et ses réactions.
Après, ça reste un conseil, chacun fait comme il veut ;)


Miss Pivot 02/09/2009 18:16

...et les fautes d'orthographe, c'est marrant que TU l'évoques pas hein :) !!!!!!

:p

Céline Crespin 02/09/2009 18:22


T'es flag a mort miss Pivot ;)
Et pour l'orthographe, ça sera pour les 5 règles suivantes :p